news des centaures

Comment est né le cheval Henson ?

L’ ORIGINE DU CHEVAL DE HENSON

Selon le journaliste Jacques BEHAL, Le cheval de HENSON est né de la volonté et de la ténacité d’un seul homme : le Dr BERQUIN Lionel  » (WIKIPEDIA 2012)

Dans cette entreprise, il est aidé par quelques proches, dont son frère Marc  et le Dr Michel TRENCART, vétérinaire, puis par d’autres dont Michel BEAUFILS et Dominique COCQUET.

1969-  Passionné de chevaux et d’équitation d’ extérieur, formé aux écoles de la SHAD (société hippique d’AMIENS DURY) et de la SHNA (société hippique nationale d’ABBEVILLE ) Lionel BERQUIN est accueilli par la famille DENAMPS à la ferme St HONORE de PORT LE GRAND où il forme son premier groupe de cavaliers et d’éleveurs : les poulains nés sur le site porteront le nom de « de HENSON ».

1973-  Il découvre chez Bernard BIZET, un éleveur de MORLAY LES PONTHOILE, des sujets issus de croisement entre jument fjord et étalon anglo-arabe. Séduit par la beauté de la robe, le gabarit, les capacités et la gentillesse de ces cheveux, il décide d’en faire une race …
Il fait saillir systématiquement les juments de son groupe (anglo-arabe, pur sang, trotteur français, selle français) par un étalon  fjord. Il récupère tous les produits existant sur le marché et encourage les éleveurs de la région à réaliser ce type de croisement …

1981-  Créer une race suppose de croiser les premières générations entre elles pour obtenir les mêmes produits. Son rêve se réalise cette année là : le 28 décembre nait une petite pouliche : QUELEA de HENSON qui possède les mêmes caractéristiques que ses parents, HILDA et NORACK de HENSON (premières générations). Quelques mois plus tard, deux autres pouliches naissent également identiques à leurs parents. « LE CHEVAL de HENSON est né ».

Le standard est ainsi défini:

  • sujet possédant entre 25 et 50% de sang fjord
  • taille comprise entre 1m 50 et 1m 60
  • robe « isabelle», poil allant du jaune au marron, crins bicolores jaune et noir, raie de mulet obligatoire

Marc  Berquin en profite pour écrire la légende :

Dieu contemplant la Baie de Somme à demi enfouie sous les flots et battue par les vents violents se dit : « Si ces éléments déchainés doivent venir à bout de cette terre fragile, il doit au moins en subsister l’image ».  Ramassant une poignée de sable clair de la Baie, il souffla dessus, créant une magnifique cavale. Sa robe était dorée comme la grève, sa fierté n’ avait d’ égal que la fureur des vents fouettant sa crinière noir et or ondulante comme les flots. Satisfait, Dieu laissa courir un doigt contemplatif sur l’échine de la bête qui fut alors marquée d’ une longue raie noire, signe de l’imprimatur divine.

1982-  Lionel BERQUIN crée L’ASSOCIATION DES CAVALIERS DE LA BAIE DE SOMME. Celle-ci officialise le groupe qu’il entraine et qu’il forme depuis 1974.  Il en sera président jusqu’en 1995.

Les cavaliers de la Baie de SOMME sont présents sur de nombreux terrains de compétitions :

  •  Marc BERQUIN est vice champion de France de TREC en 1982 sur NORACK de HENSON
  • Tous les ans jusqu’en 2003 une équipe de HORSE BALL est présente au championnat de France et la dernière année,  l’équipe féminine décroche le titre …
  • De nombreux cavaliers participent à des courses d’endurance jusque 90 km .
  • Plusieurs meneurs participent à de nombreux concours d’attelage à 1 et 2 chevaux mais Lionel et surtout Marc participent à des concours internationaux à quatre chevaux  et ce dernier décroche la médaille de bronze au championnat de France.
  • Les cavaliers de la Baie de Somme proposent de nombreux spectacles notamment au salon  annuel d’ ANIMAVIA  à LILLE où ils se produisent aux cotés de cascadeurs célèbres tels que Mario LURASCHI ou Georges BRANCHE. Ils reçoivent un vase de SEVRE , offert par le Président de la République, et remis en main propre par le Premier Ministre, pour la qualité de leur stand.
  • Ils participent à de nombreuses fêtes de village et défilés dans toute la région .
  • Ils sillonnent les chemins de randonnée de la Somme, du Pas de Calais et de Seine Maritime

1982 –  Sous les conseils de Mr François PARREAU, alors directeur des haras nationaux de COMPIEGNE, Lionel crée l’ASSOCIATION DU CHEVAL DE HENSON, dont il reste président jusqu’en 2002. Les autres membres fondateurs sont : Marc BERQUIN  vice président, Michel TRENCART, Bernard BIZET, Hervé DENAMPS  trésorier et Jean ROLLE  secrétaire.

Dans le même temps il crée le STUD BOOK du cheval de HENSON.
Il comporte 5 tomes :

  • Le tome A concerne les premières générations (croisement entre chevaux de selle et poney fjord )
  • Le tome B concerne les sujets issus de 2 parents inscrits aux autres tomes et correspondant au standard
  • Le tome C concerne les sujets issus de croisements entre sujets inscrits au tome A et cheval de selle
  • Le tome F concerne les sujets possédant plus de 50% de sang fjord mais par croisement capables de donner des sujets inscriptibles au tome D
  • Le tome D concerne les sujets issus de croisements entre cheval de selle et sujet inscrit au tome F
    Très peu de sujets seront concernés par les trois derniers tomes, procédures trop compliquées et résultats trop instables. Il crée la fiche SIH (système d’identification du HENSON ). Celle-ci comporte le schéma descriptif du sujet, son origine, son lieu de naissance, son naisseur et son propriétaire (toutes les fiches SIH seront établies à partir des signalements effectués par le Dr TRENCART Michel ou sous son contrôle).  Les haras nationaux ont pu  procéder à la  reconnaissance de la race à partir de  ce fichier.

1983-  Sous les conseils de Mr  Gérard ROUGERON, alors consultant pour le Syndicat Mixte d’aménagement de la Cote Picarde, Lionel BERQUIN dépose l’appellation   » cheval de HENSON  »  à l’INPI dont il reste propriétaire jusqu’à l’année de reconnaissance de la race par le ministère de l’agriculture en 2003.

1989-  Il quitte PORT LE GRAND pour s’installer dans le Domaine du Marquenterre sur la commune de St QUENTIN EN TOURMONT où avec l’appui de Paul JEANSON il crée l’ ESPACE EQUESTRE HENSON MARQUENTERRE. Le nouveau  concept de commercialisation de prestations équestres est basé sur trois fondamentaux :

  • l’entretien des chevaux en extérieur toute l’année avec pâturages à la bonne saison  et  parcs l’hiver
  • L’élevage en parallèle
  • L’hébergement d’une structure associative de cavaliers

Il crée le hack henson et la selle HENSON MARQUENTERRE. Il met en place la fête du HENSON avec sa fameuse trans henson qui a encore lieu tous les ans en octobre novembre et qui correspond au sevrage des poulains de l’année. Il organise la FERYA du HENSON en juillet destinée à rassembler les éleveurs pour  élire le meilleur  poulain de l’année. Cette fête est encore organisée tous les ans.

1992-  Il crée la SARL HENSON MARQUENTERRE qui dirige la partie commerciale de l’ESPACE EQUESTRE HENSON MARQUENTERRE dont il est le gérant jusqu ‘en 2002.

1995-  Il décide de fermer le tome A du STUD BOOK malgré l’opposition de beaucoup de personnes : certains éleveurs sont attachés à leur jumenterie et d’autres (comme Mr BIZET)  ne veulent pas faire de 2ième génération car à l’époque les poulains nés de ces croisements ne pouvaient posséder de papiers et perdaient donc de la valeur sur le marché.

1998-  Avec l’aide de Paul JEANSON et de deux de ses proches Dominique COCQUET et Michel BEAUFILS, il crée la SCI HENSON MARQUENTERRE,  et  un bâtiment original  est réalisé en structure bois autour d’une arène centrale de 15 m de diamètre destinée aux spectacles équestres.

2002-  Il démissionne et se consacre uniquement à son métier : médecin spécialiste ORL.

2003-  Le 15 juillet, le décret du ministre de l’agriculture Hervé GAYMARD, parait au Journal Officiel de la République et confère au cheval HENSON le statut de 44ième  race équine française. Le pari fou de créer une race de chevaux Henson  s’est réalisé.

La SARL HENSON sera reprise par Mr COCQUET Dominique qui la développera et  déplacera l’élevage dans une structure proche à RUE. Il  y adjoindra 2 espaces équestres, l’un à FORT MAHON et l’autre récemment à CHANTILLY.

Michel BEAUFILS, après lui avoir succédé en tant que président des CAVALIERS DE LA BAIE DE SOMME, oeuvrera avec Marc  Berquin pour la reconnaissance de la race et reprendra la présidence de l’ASSOCIATION DU CHEVAL DE HENSON.

Au sein de l’ASSOCIATION DU CHEVAL DE HENSON, Marc BERQUIN, aidé par l’équipe de la SARL HENSON, et ses  responsables d’élevage (Virginie WANECK  puis  Aurelie STOLL) a pris en main l’avenir de la race, en s’occupant de la sélection des sujets,  de leur dressage et en surveillant les différents élevages, celui de la SARL HENSON, celui des Cavaliers de la Baie de SOMME, celui de Mme LESTIENNE à la ferme de TOUVENT près d’ ABBEVILLE, celui de Mr et Mme BOURBIER au moulin de la Forge  près de GISORS, celui de Mr et Mme de BRAUER  en Normandie.

A MORLAY LES PONTHOILE, Thierry BIZET a repris l’exploitation de son père, et avec son épouse Carole, ils  continuent de s’occuper du centre équestre et de l’élevage  de HENSON et de sa promotion.

Le Dr TRENCART continue de soigner et de faire les signalements des poulains HENSON.

2012-  Après 10ans d’absence, le Dr Lionel BERQUIN recrée une nouvelle association de cavaliers : LES CENTAURES DE LA BAIE DE SOMME basée à la Maye au nord du CROTOY

2014-  Il réintègre le bureau de l’ ASSOCIATION DU CHEVAL DE HENSON.

ABOUT THE AUTHOR

The author didnt add any Information to his profile yet

LEAVE A COMMENT